Comment mon piano sonne-t-il ?

  • Piano acoustique
  • Assistance pour l'achat
  • Chris Maene Straight Strung Concert Grand

Lorsque l’on souhaite acquérir un piano droit ou un piano à queue, il est important de le voir, d’en jouer et surtout de l’entendre. Mais comment décrire au mieux la sonorité de cet instrument unique que l’on recherche ? Voici donc quelques conseils d’écoute pour aguerrir les oreilles.

Harmonic curves

La brillance

Le terme « brillant » désigne un son qui possède de nombreux harmoniques.

Les harmoniques sont des sons partiels qui résonnent à une fréquence supérieure au ton « fondamental » (celui qui définit la note). Elles rendent le son rond et riche, plus brillant.

La brillance est une excellente qualité, mais la sonorité d’un piano peut aussi être perçue comme stridente, rugueuse ou perçante. Ce sont les rapports entre les harmoniques et le ton fondamental qui déterminent si la brillance est agréable à entendre. Si un harmonique vibre 2 x, 3 x, 6 x… plus vite que le ton fondamental, le son reste bien cyclique et chaque vibration est identique. Et c’est précisément ce que l’on apprécie dans la musique.

Par ailleurs, on dit que plus le spectre des harmoniques est large, plus le son devient riche. Le spectre des harmoniques d’un instrument produisant un son « métallique » ou « acerbe » est souvent plutôt réduit.

Alors, qu’est-ce qui cause cette brillance ? Ça, c’est une question très complexe. La longueur du piano, le choix de la tension et du matériau des cordes, la qualité de la table d’harmonie, le feutre dans les têtes de marteau, jusqu’à la caisse… : tous les éléments d’un piano sont choisis en fonction de la sonorité, ainsi que de la richesse et de l’ampleur des harmoniques.

Zacht, mild of omfloerst

Doux ou voilé

Un son doux ou voilé a moins d’harmoniques, mais en revanche le son fondamental est plus présent. Parmi les mots utilisés pour décrire ce son figurent « doux », « rond » ou « riche ». Un son doux qui a trop peu d’harmoniques risque de manquer d’« expression » et d’être perçu comme « plat » ou terne.

Lorsqu’un instrument produit un son trop terne, il est probablement temps de remplacer les têtes de marteau ou les cordes. Il se peut également que la table d’harmonie ait été endommagée et doive être réparée.

Klankkleur

Le timbre

Couleur et timbre sont des termes fréquemment utilisés pour indiquer les différences entre les harmoniques réalisés. Comme nous l’avons déjà indiqué, plus il y a d’harmoniques, plus le ton est rond, brillant et chantant. Un manque d’harmoniques produit exactement l’effet inverse.

Un bon accordeur peut considérablement améliorer le timbre de votre instrument. Il existe des logiciels et des outils électroniques pour l’y assister, mais un accordage de qualité ne peut se faire qu’à l’oreille. L’harmonie est un phénomène fondamentalement humain et donc subjectif, voire mystérieux…

Mais ce qui importe plus encore, c’est la qualité de l’instrument. La conception, les matériaux utilisés et la finition participent tous à un son optimal, riche en résonances équilibrées et agréables. 

Gebalanceerde toon

La balance

Si le timbre est le même d’une note à l’autre, on dit que l’instrument est équilibré. Une balance imparfaite entraîne souvent des disparités entre les touches, voire entre des registres entiers.

Le savoir-faire du technicien qui accorde l’instrument est donc primordial. Il ou elle peut attribuer le timbre adapté à chaque ton en jouant sur la dureté et la forme des têtes de marteau, ainsi que sur l’endroit où la tête de marteau frappe la corde.

Chez Piano’s Maene, nous accordons intégralement nos pianos Doutreligne dans notre atelier, avant qu’ils ne partent chez le client. Ainsi, les acquéreurs se voient toujours livrer un instrument bien équilibré !

Volume bepaling piano

Puissant ?

Le volume et l’ampleur des sonorités sont déterminés par les marteaux, la longueur des cordes et la qualité de la table d’harmonie. En général, les instruments produisant un son ample et puissant sont destinés aux salles (de concert), où il faut suffisamment de projection pour atteindre les derniers rangs. Il est donc important d’adapter l’instrument à l’espace où l’on joue. Il serait bien entendu insensé de mettre un piano à queue tonitruant dans une petite pièce avec une mauvaise acoustique.

Un autre facteur important pour la qualité sonore du piano, c’est la longueur de l’instrument. En résumé, on peut dire que plus les cordes sont courtes, moins elles sont enclines à vibrer. Leur résistance plus forte entraîne des imperfections dans les harmoniques. Ainsi, dans un piano droit de hauteur réduite, les registres aigus sont en général plus stridents que dans un piano à queue.

La seule constante, c’est le changement

Enfin, il faut comprendre qu’un instrument est un objet vivant (ou presque) et qu’il change avec le temps. Les têtes de marteau sont sujettes à l’usure, le feutre se tasse progressivement, ce qui résulte en une sonorité plus dure.

L’inverse est également possible. Le feutre peut absorber l’humidité, ce qui adoucit les sonorités.

Accord et entretien

Votre instrument demande donc un entretien régulier pour garantir une sonorité optimale. Aussi, n’hésitez pas à nous contacter pour un accordage ou une révision. Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller au mieux.

♭♩